À quoi puis-je m’attendre à une réunion Al-Anon?

Ressentir de l’insécurité en ce qui concerne sa première réunion est chose courante. Plusieurs membres de longue date se souviennent encore de leur réticence à assister à cette première réunion. Ils se sentaient vulnérables et traversaient une période difficile de leur vie. Mais là-bas, ils ont découvert de la compréhension, du soutien et sont repartis contents de s’y être rendus.

Un membre Al-Anon se rappelle sa première réunion.

Certaines choses à garder à l’esprit à votre première réunion

  • Al-Anon est un groupe de soutien mutuel. À la réunion, tous les membres donnent leur témoignage en tant qu’égaux. Aucun membre n’est habilité à offrir des conseils ou des directives à un autre membre. Chacun à la réunion a eu un problème avec la consommation d’alcool d’une autre personne.

  • Vous êtes libres de poser des questions ou de parler de votre situation. Si vous préférez simplement écouter, vous pouvez dire : « Je passe », ou dire que vous préféreriez écouter.

  • Chaque réunion est différente et peut être animée à la discrétion de ses membres en suivant les directives établies pour promouvoir l’unité Al-Anon. Al-Anon recommande d’essayer un minimum de six réunions différentes avant de décider si Al-Anon peut vous aider.

  • Al-Anon n’est pas un programme religieux. Même lorsque la réunion se tient dans un centre religieux, le groupe Al-Anon local paie un loyer à ce centre et n’est aucunement affilié à aucun groupe religieux. Vos croyances religieuses – ou l’absence de ces dernières – n’ont pas lieu d’être mentionnées aux réunions Al-Anon, lesquelles mettent uniquement l’accent sur la vie et les conséquences de la consommation d’alcool d’une autre personne. Voici le témoignage d’un membre Al-Anon qui explique comment il a découvert sa « Puissance Supérieure » telle qu’il La conçoit.

  • Bien comprendre le sens de l’anonymat dans le programme Al-Anon peut prendre quelque temps. Mais à la base, l’anonymat signifie que les membres respecteront la confidentialité de ce que vous partagez à la réunion et ne vous approcherons pas en dehors de la réunion d’une façon susceptible de compromettre votre confidentialité ou celle de quiconque aurait assisté à une réunion Al-Anon.

  • Il est fort probable que la réunion débute avec la lecture des Douze Étapes d’Al-Anon. Il vous faudra un peu de temps pour comprendre clairement comment les Douze Étapes peuvent être un outil essentiel à votre rétablissement des conséquences de la consommation d’une autre personne. Toutefois, Al-Anon vous permet de progresser à votre propre rythme.