Pour les grands-parents
Pour les grands-parents

Si vos enfants adultes ont un problème de consommation d’alcool, il est naturel de vous inquiéter du bien-être de vos petits-enfants. Un nombre grandissant de grands-parents trouvent aux réunions Al-Anon le soutien et la compréhension dont ils ont besoin pour surmonter leurs problèmes.

« J’ai appris une chose : à ne pas m’apitoyer sur le sort de l’alcoolique. »

Je passais la majeure partie de mon temps à penser et à m’inquiéter pour mon fils. Que pouvait-il bien être en train de faire? Je dormais peu parce que j’attendais qu’il rentre sain et sauf. Quand il a quitté le domicile familial, j’ai développé du ressentiment. Je continuais à m’inquiéter de son bien-être. Je ne cessais de pleurer et je me précipitais vers le téléphone chaque fois que je l’entendais sonner.