Les Douze Traditions

Avec les Douze Étapes et les Douze Concepts de Service, les Douze Traditions sont un des trois Héritages d’Al-Anon. Les Traditions résument les principes Al-Anon qui se sont avérés efficaces au bon fonctionnement des groupes Al-Anon.

Les livres et dépliants Al-Anon parlent en détail de la façon dont les membres Al-Anon utilisent les trois Héritages comme outil de croissance spirituelle. Mais la meilleure façon de comprendre les Héritages est d’écouter les membres donner leur témoignage aux réunions Al-Anon.

Les Douze Traditions

  1. Notre bien commun devrait venir en premier lieu; le progrès personnel de la majorité repose sur l'unité.
  2. Pour le bénéfice de notre groupe, il n'existe qu'une seule autorité – un Dieu d'amour tel qu'Il peut Se manifester à notre conscience de groupe.  Nos dirigeants ne sont que des serviteurs de confiance – ils ne gouvernent pas.
  3. Lorsqu'ils se réunissent dans un but d'entraide, les parents d'alcooliques peuvent se nommer Groupes Familiaux Al‑Anon pourvu que, comme groupes, ils n'aient aucune affiliation. La seule condition requise pour faire partie d'Al‑Anon, c'est qu'il y ait un problème d'alcoolisme chez un parent ou un ami.
  4. Chaque groupe devrait être autonome, sauf en ce qui peut affecter un autre groupe, ou Al‑Anon ou AA dans leur ensemble.
  5. Chaque groupe Al‑Anon n'a qu'un but : aider les familles des alcooliques. Nous y parvenons en pratiquant nous-mêmes les Douze Étapes d'AA, en encourageant et comprenant nos parents alcooliques, et en accueillant et réconfortant les familles des alcooliques.
  6. Nos Groupes Familiaux ne devraient jamais ni appuyer ni financer aucune entreprise extérieure, ni lui prêter notre nom, de peur que les questions d'argent, de propriété et de prestige ne nous détournent de notre but spirituel premier. Cependant, bien qu'étant une entité séparée des Alcooliques Anonymes, nous devrions toujours coopérer avec eux.
  7. Chaque groupe devrait subvenir entièrement à ses besoins et refuser les contributions de l'extérieur.
  8. Le travail de Douzième Étape Al‑Anon devrait toujours demeurer non professionnel, mais nos centres de services peuvent engager des employés qualifiés.
  9. Nos groupes, comme tels, ne devraient jamais être organisés; cependant, nous pouvons constituer des conseils ou des comités de service directement responsables envers ceux qu'ils servent.
  10. Les Groupes Familiaux Al‑Anon n'ont aucune opinion sur les questions étrangères à la fraternité; par conséquent, notre nom ne devrait jamais être mêlé à des controverses publiques.
  11. Notre politique en relations publiques est basée sur l'attrait plutôt que sur la réclame; nous devons toujours garder notre anonymat personnel aux niveaux de la presse, de la radio, du cinéma et de la télévision. Nous devons protéger avec un soin spécial l'anonymat de tous les membres AA.
  12. L'anonymat est la base spirituelle de toutes nos Traditions, nous rappelant toujours de placer les principes au-dessus des personnalités.

Douze Traditions d’Alateen ici.