L’expérience de ma première réunion

Cher nouveau membre,

Bienvenue! Peu importe la peur que tu ressens à la réunion, ne t’en va pas.

J’étais pétrifiée à l’idée de me rendre à ma première réunion. Je m’étais promis de rester assise au fond de la salle et de ne pas ouvrir la bouche. Mais arrivée à la salle de réunion, j’ai vu que tout le monde était assis autour d’une table. Malgré ma nervosité persistante, tout le monde était accueillant et aimable.

Évidemment, j’ai pleuré à la réunion. C’était parce que les membres exprimaient ce que je ressentais. La souffrance et la déception qu’engendre la vie dans le contexte de l’alcoolisme actif sont insupportables lorsqu’on est seul.

Après la réunion qui a duré une heure et demie, avant de m’en aller j’ai reçu des accolades, de la documentation et les numéros de téléphone de certains membres. Le jour suivant, j’ai reçu l’appel d’une femme qui est rapidement devenue ma Marraine.

Le message le plus important que j’ai retenu de ma première réunion était que j’étais impuissante face à l’alcool et que je n’étais pas responsable de la consommation d’alcool excessive de mon conjoint. Cela m’a soulagée d’un grand poids.

Par Madeleine C., Québec